Présentation

Le projet des Fabriques s’inscrit dans la volonté de la ville de Nantes de soutenir l’émergence artistique, les nouvelles formes de création et de prendre en compte les attentes des artistes et des créateurs. L’enjeu des Fabriques est de permettre à ces expériences qui représentent aujourd’hui une dynamique culturelle innovante de se développer dans les meilleures conditions. Cette démarche fait partie intégrante d’une politique globale qui a pour objectif d’apporter des solutions adaptées à la multiplication des initiatives artistiques, à la nécessité d’accompagner et de valoriser les cultures émergentes, à la volonté d’apporter des réponses collectives favorisant l’intérêt général et à la constitution de réseaux culturels à l’échelle locale, nationale et internationale. Pour ceci, le projet a été co-élaboré depuis 2003 en liens étroits avec des acteurs culturels nantais afin de répondre au mieux à leurs besoins en matière de production et de création.  

Les Fabriques, Laboratoire(s) artistique(s) est un réseau d’espaces, « les fabriques », de création, de formation,  de diffusion, de ressources, dans différents quartiers de la ville et ce pour les musiques actuelles, les arts numériques, le théâtre, la danse et tout autre discipline émergente et/ou novatrice. Ce projet est conduit collectivement et s’appuie sur des enjeux culturels, artistiques mais aussi sociaux et urbains. Quelques éléments peuvent caractériser les fabriques de Nantes: La modularité et la diversité des espaces et des fonctions des différentes fabriques : richesse des propositions d’espaces : studios, bureaux (pépinière), salles de diffusion (maxi, micro), de formation et de répétition (16 studios …), salles d’expérimentation et de travail de création. La richesse, la diversité et la complémentarité des associations, artistes et collectifs qui font les Fabriques. 

Un rapport au temps différent, qui se traduit par: une présence prolongée des artistes dans les lieux de travail et de résidence ; des horaires d’ouvertures adaptables aux activités ; une capacité à mûrir les projets, à reprendre les créations ...L’importance des espaces de rencontres, bar et restauration notamment, placés « au cœur » des lieux et l’importance du temps consacré à l’échange … La souplesse d’organisation et l’adaptation aux besoins et attentes des équipes à leur accompagnement (écoute, communication) mais aussi l’accompagnement réciproque des projets des fabriques. (Solidarité, mutualisation) Une gouvernance collective dans laquelle la ville a toute sa place et garantit l’ouverture du projet et des espaces. 

Vidéo par l'artiste Charliemars 

  

Un projet co-élaboré

Cinq associations nantaises sont parties prenantes dans la réalisation du projet depuis son origine : Apo33, Mire, Microfaune, Trempolino et Songo. Tous ont œuvré avec la Ville de Nantes dans toutes les phases de la réalisation.  Elles sont rejointes depuis 2009 par de nouvelles associations, arrivées avec l’ouverture de la fabrique Dervallières, et partie-prenante du projet collectif. La Luna (arts plastiques) , Frasques (coalition d'instrumentistes compositeurs), Yolk (jazz), Le Dernier Spectateur (écriture), Fragil (webzine culturel), Pourparler productions (création transdisciplinaire), V.I.A. (Virus d'Intérêt Artistique) (développement d'artistes), Spoutnik Théâtre Production (production de théâtre alternatif et engagé), et la Compagnie Chute Libre (mise en scène de la culture hip hop). 

Vidéo par l'artiste Charliemars 

 

Un projet de proximité culturelle

Construite à l’initiative de la Ville de Nantes, Les Fabriques s’inscrivent dans une démarche de proximité culturelle et artistique, d’aménagement du territoire et de mise en réseau des acteurs culturels. Ainsi, les Fabriques s’imaginent en réseau entre les différents quartiers de la ville. Plus d’informations sur les projets de l’Île de Nantes www.iledenantes.com/fr/  

Vidéo par l'artiste Charliemars 

 

Un réseau d’acteurs en France et à l’étranger

Par sa dimension locale affirmée, Les Fabriques s’inscrivent dans le dynamisme associatif et créatif nantais. Au-delà des formes artistiques, des modes de production, des territoires d’actions, des expériences et des parcours, elles rassemblent avant tout un réseau d’acteurs. Par lr caractère novateur du projet et son rayonnement, les fabriques entendent mener un rôle actif dans le développement des coopérations artistiques à l’échelle internationale.  

 

 

L’éthique du projet

Les Fabriques s’engagent pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles dans l’esprit des textes de l’UNESCO et de l’agenda 21 pour la culture.  

  

  

Vidéo par l'artiste Charliemars 

Logo Nantes