Les anciens jeudi(s) des Fabriques - 2016

Ils sont passés par les Fabriques en 2016 et nous ont fait découvrir leur travail :

DÉCEMBRE 2016

  

  

Vendredi 30 décembre à 15h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

LES REINES

par le Collectif NatürliF 

Réécriture incandescente de Richard III par un auteur contemporain québécois, Les Reines est une pièce qui épouse uniquement le point de vue des Femmes de l'(H)histoire. 

Nous sommes le 20 janvier 1483, à Londres, une terrible tempête sévit sur le pays et le roi Edouard agonise dans ses appartements. 

Coincées dans la Tour du Palais, les Reines désirent ardemment la couronne. 

Elles jouent, se jouent, à ce dérisoire jeu des trônes, avec la cruauté et la légèreté des enfants, elles courent, manigancent, veulent partir en Chine, reviennent... 

En résidence de fin de création à la Fabrique Chantenay, le collectif NatürliF vous invite à assister au filage complet de son projet Les Reines, avant les premières représentations prévues à la salle Vasse les 5 et 6 janvier 2017. 

ATTENTION : l'entrée est gratuite mais sur réservation, le nombre de places étant limité ! Merci de réserver la vôtre par mail auprès de la compagnie : naturlifprod@gmail.com 

D'après Les Reines de Normand Chaurette (Leméac éditions / Actes Sud)
Collectif NatürliF
Mise en scène : Céline Grolleau
Avec : Jérôme Brethomé, Valentine Gaboriau, Céline Grolleau, Ana Igluka, Julia Lemaire, Anne-Pauline Parc
Lumières : Cécile Gravot
Costumes et décor : Pascale Béréni
Regard scénographique : Cécile Favereau
Regards extérieurs : Yves Arcaix et Cécile Gravot
Bande-son : Céline Grolleau, réalisée avec Erwan Foucault et Stéphane Rousseau
Chargé de production et de diffusion : Michel Ganacheau
Soutien : Ville de Nantes 

  

  

Jeudi 15 décembre à 18h30 et vendredi 16 décembre à 15h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

DIONYSUS IN 69 project

par Seilman Bellinsky 

Inspirée des Bacchantes d'Euripide, Dionysus in '69 est d'abord une pièce de théâtre, créée par Richard Shechner et le Performance Group à la fin des années 1960. Enthousiasmé par la pièce, Brian de Palma décide immédiatement d'en faire un film dans lequel il souhaite montrer « l'électricité incroyable qui se dégageait dans la salle pendant une représentation ». 

Avec Dionysus in 69 project, le groupe Seilman Bellinsky revisite le concept dudit « ciné-concert » pour lui donner une dimension pluri-disciplinaire nouvelle. Dans un dispositif immersif, entourés par 3 écrans, les danseurs et performeurs de génie Bryan Campbell et Yves-Noël Genod vous feront rentrer en transe collective, sur fond de musique psychédélique. S'emparant du film, Seilman Bellinsky crée une relecture actuelle d’un pan de la mythologie grecque. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la  Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Seilman Bellinsky
Conception : Jonathan Seilman 
Musique et interprétation : Seilman Bellinsky (Rémy Bellin & Jonathan Seilman) 
Collaboration artistique et chorégraphie : Loïc Touzé 
Danse et interprétation : Bryan Campbell et Lucie Collardeau
Dispositif vidéo : Timo Hateau 
Régie générale et scénographie : Pierre Bouglé
Production : B.B.Party Programming
Coproduction : Stereolux
Soutiens : Nantes-Rennes Métropole (Coopération pour un itinéraire d'artiste(s)), Oro – Loïc Touzé, Stereolux (Nantes)
Projet déconseillé aux moins de 14 ans. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Samedi 10 décembre à 18h30 
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes  

MIX OF SUN AND CLOUDS

par JASS 

Réputée ancienne, voire rustique, le JASS est une plante vivace qui plonge tout autant ses racines dans les terres les plus fertiles que dans les sols densément calcaires. 

Produit avec passion, dans le respect de son biotope, la plante ne peut que s'épanouir avec grande majesté. Évidemment, tout ici est organique, "Bio", sans pesticides ni engrais agressifs. Les feuilles grouillent de menus détails et de nervures solides d'où jaillit une sève sucrée et nutritive, souvent parfaitement improvisée. Avec ce quartet, qui aime l'espace et le grand vent, la nature reprend ses droits et ses cycles. 

« une combinaison transatlantique brillante et unique. La réaction des 4 composants de cette formule chimique crée une substance nouvelle et puissante !»
« un luxueux nuancier dont les possibilités semblent infinies »
« Il y a là une espèce de candeur, de bonheur juvénile du jeu »  

Concert de sortie du nouveau disque "mix of sun and clouds" à la Fabrique Dervallières. 

JASS
John Hollenbeck : batterie
Alban Darche : saxophone
Samuel Blaser : trombone
Sébastien Boisseau : contrebasse
Informations et réservations : yolk@yolkrecords.com / 09 72 54 68 97 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

NOVEMBRE

  

Jeudi 24 novembre à 18h30 et vendredi 25 novembre à 15h et 19h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

LA JUSTICE A UNE ÉTRANGE PUISSANCE DE SÉDUCTION, NE TROUVEZ-VOUS PAS ?

par la Cie Obsessive 

À l’issue d’un jeu-procès aux règles absurdes, Harry a été désigné par le public comme coupable d’un meurtre. C’est suite à ce malheureux verdict que l’on rencontre Harry et qu’on l’observe découvrir les nouvelles conditions de son étrange enfermement. Car dans la « machine » où il est maintenant emprisonné, on semble résolu à le convaincre qu’il est porteur du mal absolu et à explorer ce mal jusque dans ses souvenirs. L’enfer de l’enfermement sera alors l’occasion de l’introspection, de la nostalgie et de la vengeance. Mais la folie du désespoir ne l’amènera t-il pas à renoncer à son innocence ? À devenir pour de bon le coupable, le monstre ? 

Après nous avoir présenté la première partie en février, Quentin Ellias et la Cie Obsessive nous invitent à découvrir la seconde partie du projet La Justice a une étrange puissance de séduction, ne trouvez-vous pas ?, qui très librement inspirée de l’oeuvre d’Hubert Selby Jr et en particulier de deux de ses romans, La Geôle (1971) et Le Démon (1976). 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la  Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Cie Obsessive
Mise en scène : Quentin Ellias
Dramaturgie & Assistanat : Louise De Ravinel
Scénographie : Alexandre Meyrat Le Coz
Régie son : Pierre Bouglé
Régie lumière : Vincent Chrétien
Jeu : Florence Bourgès, Anne-Claire Carret et Romain Dutheil
Informations/Réservation : Pauline Bardin / pa.bardin@gmail.com //// 06.33.81.60.62
Projet déconseillé aux moins de 14 ans 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 10 novembre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

NYNA VALÈS

  

  

De la pop classieuse, au rock sophistiqué en passant par la chanson sensuelle, Nyna Vales participe pleinement au renouveau de la chanson française. 

Découvert par le magasine ELLE en 2010 comme "le duo nantais le plus glamour du moment", ils ont multiplié les collaborations jusqu'à leur dernière création," Rencontres Indiennes ", un dialogue entre pop française et musique classique indienne, en septet ! 

Après deux albums, des tournées en France, Allemagne, Chine, Mongolie et Inde, ils repartent pour de nouvelles créations et un nouvel album, à quatre cette fois. 

Le trio masculin explore les associations de timbres et les combinaisons musicales que leur offrent leurs instruments; batterie, guitares au pluriel, mandoline, lapsteel, banjo. Décorum d'orfèvre au service de la voix féminine, elle même porteuse du texte et de la mélodie. 

La résidence à la fabrique Chantenay sera l'occasion de travailler ce nouveau live en vue de la saison 2017/2018. 

Nyna Valès
Chant : Nathalie Cadurel
Auteur / compositeur / guitare : Yann Savel
Batterie : Guillaume Ozanne
Lapsteel / banjo / mandoline : Jean-Yves Guile 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 3 novembre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

TSUNAMI

par la compagnie R14 - juliengrosvalet 

Catastrophes naturelles ou émotionnelles, psychologiques ou physiques. Les ondes créées se propagent et, peu à peu, se transforment en vagues destructrices. Véritables déferlantes que l’on tente de fuir et auxquelles on ne peut finalement jamais tout à fait échapper, comme le dessin de notre propre destin. Tsunami nous submerge puis nous emporte… Ailleurs. 

Au départ : un chamboulement intérieur profondément personnel, très vite apparenté à un tsunami... En partant du souvenir choquant de de la catastrophe du 26 décembre 2004, qui conduit Julien Grosvalet et sa jeune compagnie nantaise à mettre en écho les catastrophes naturelles et nos chamboulements émotionnels. 

R14, jeune compagnie de danse contemporaine dirigée par Julien Grosvalet est née du désir d'un danseur, longtemps enfoui, de chorégraphier. Après la création de Forbidden Lights, Julien Grosvalet développe un travail autour de l'ombre et de la lumière dans son solo La première vague, préambule à sa future création TSUNAMI qui prolongera ses recherches en explorant la lumière comme partenaire ou obstacle.  

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, Julien Grosvalet et son équipe vous invitent à découvrir un extrait de Tsunami, création prévue pour l'automne 2017. 

Cie R14 - juliengrosvalet
Conception : Julien Grosvalet
Interprètes : Laida Aldaz Arrieta, Grégory Alliot, Lise Blanc Fassier, Arthur Orblin, Gaël Rougegrez
Musique : Guillaume Brunet, Erwan Coutant
Costumes : Bérengère Marin
Lumières : Rozen Ulliac
Crédit image : Ernest Mandap
Soutiens : Théâtre - Scène nationale de Saint-Nazaire, SE.S.TA Prague, CCN de Nantes. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

OCTOBRE

  

  

Jeudi 27 octobre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

FOSSIL

par le Groupe FLUO 

Habile jeu de construction pour un danseur, une musicienne et une masse de livres de plusieurs centaines de kilos, FOSSIL met en relation la matérialité des livres et l’impalpabilité des mots.
De la manipulation des ouvrages émane un corps en mouvement qui construit et joue à inventer des architectures précaires et instables.
Par un assemblage de fragments de textes divers mis en musique, la lecture résonne et dialogue avec l'image.
Une exploration de l'objet livre sous la forme d'un recueil de nouvelles chorégraphiques et sonores. 

Benoit Canteteau s'est d'abord formé en tant que jongleur au centre des arts du cirque le LIDO, avant de devenir interprète-danseur. Il travaille actuellement pour les compagnies nantaises Group Berthe et Etrange Miroir, ainsi que pour le chorégraphe Pierre Rigal sur les créations Arrêt de Jeu et en alternance sur Bataille
Il crée le Groupe FLUO comme un trait d'union de son parcours pluridisciplinaire pour y expérimenter un principe de "sculpture en action" basé sur le rapport corps / objet / espace et se présentant sous des formes tant plastiques que chorégraphiques.
Après T.R.E.S.E.D. (balade dans les déséquilibres de la chute) en 2014, Benoit Canteteau cherche avec sa création FOSSIL à éprouver les frontières entre performance plastique et performance corporelle, entre installation et spectacle. Étendre sa recherche de "sculpture en action" pour tordre les perceptions d'une réalité ordinaire et collective par le biais d’images abstraites. 

"Concevoir la sculpture comme un acte et non comme un objet." Charles Ray 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Groupe Fluo
Conception : Benoit Canteteau.
Interprétation : Benoit Canteteau (danseur, manipulateur d'objet, performeur) & Céline Challet (musicienne, lectrice, performeuse). 
Regard extérieur : Anne Reyman et Ji In Gook. 
Création sonore : Céline Challet. 
Composition texte : Benoit Canteteau. 
Scénographie : Aurore Mortier & Benoit Canteteau. 
Production et administration: CURIOS (Nicolas Cohu & Hélène Boiteau).
Soutiens : SACD / Dispositif Auteurs d'Espaces ; Coopérative Nantes-Rennes (Les Fabriques – Au Bout du plongeoir) ; Ville de Nantes ; Maison du Livre – Bécherel ; Ville de St-Hilaire de Riez ; Réseau Danse Grand Ouest (Le Sept Cent Quatre Vingt Trois – Nantes / Les Ateliers Intermédiaires – Caen / TEEM – Quimper) , Tribu Familia – Mayenne ;  Le Lieu Unique – Nantes. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

Mercredi 19 octobre à 15h
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes  

RETOUR AU NOIR

par la Compagnie Nour 

  

  

  

  

  

  

  

  

  

Une forme scénique hybride, associant texte et corps, écrite au plateau. 

A partir du mythe d'Orphée, Elisa Lécuru décrypte le retournement d'Orphée sur Eurydice alors qu'il va la chercher dans les enfers. En s'accompagnant entre autres d'Amy Winehouse, d'Ovide et de Maurice Blanchot, elle aborde ces questions : pourquoi Orphée s'est-il retourné sur Eurydice alors que ce geste lui était interdit ? Pourrait-il y avoir de la destruction dans l'amour ?
Sommes nous responsables de tous nos actes ?
Existerait-il donc une métastructure déterminante ?
Bref, à qui la faute ? 

Après avoir co-dirigée le collectif Platok à Angers, Elisa Lécuru crée la compagnie Nour (signifiant lumière en arabe), afin de développer une parole personnelle. Retour au Noir est sa première création, où elle mêle théâtre, expression corporelle et danse contemporaine, afin de décrypter le retournement d'Orphée sur Eurydice alors qu'il va la chercher dans les enfers. Elisa Lécuru nous invite à en découvrir des extraits lors de sa résidence à la Fabrique Dervallières. 

Conception, écriture et interprétation : Elisa Lécuru
Regard extérieur : Patricia Morejón
Création lumière et régie technique : Laurent Fallot
Création sonore : Raphaël Ilias 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

Jeudi 13 octobre à 16h
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

"WHO'S THE PROTAGONIST ?" / LA MOUETTE

par Ludivine Anberrée 

"Who's the protagonist ?" s'inspire de la célèbre œuvre, mainte fois reprise, La Mouette d'Anton Tchekhov. Dans cette pièce, Constantin, fils d'une comédienne célèbre, veut devenir écrivain et conquérir la gloire, ainsi que la main de Nina, sa voisine. Mais lors de sa première représentation, sa mère trouble la pièce par des propos fâcheux. Cet incident amènera Nina à se détacher Constantin. 

Derrière cette dramatique comédie de mœurs, l'auteur aborde le problème du statut des artistes et de l'art. C'est à ce thème que Ludivine Anberrée s'intéresse particulièrement dans sa reprise, en incluant le public comme protagoniste à part entière de l'histoire. 

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, Ludivine Anberrée et son équipe vous invitent à découvrir et participer à cette première étape de travail. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 13 octobre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

APOCALYPSE MAINTENANT

par Simon Gauchet 

Comment représenter l'apocalypse au théâtre ? Tel est le pari lancé par Simon Gauchet et son équipe. 

En s'inspirant de l'oeuvre de Saint-Jean et de L'Obsolescence de l'homme de Günther Anders, Simon Gauchet nous livre Apocalypse Maintenant, fiction où un groupe de jeunes gens en haut d'une montagne décide de précipiter la fin du monde afin qu'elle ait lieu une bonne fois pour toute. Munis du protocole de Saint-Jean (L’Apocalypse), des prophéties actuelles ou millénaires, des alertes de philosophes contemporains, ils font advenir ce que l’humanité prophétise depuis toujours. Le plateau devient un lieu de catastrophes où surgissent dérèglements climatiques, tornades, explosions nucléaires et autres bouleversements mondiaux. La destruction a lieu. Une fois le monde en ruine, nos survivants n’ont d’autres choix que d’inventer l’humanité d’après. Quelle serait-elle après avoir fait table rase du passé, si l’on pouvait tout recommencer ? 

Simon Gauchet, diplômé du TNB en 2012, travaille comme acteur, metteur en scène, plasticien, etc. Dernièrement il a créé L’Expérience du feu au TNB lors du festival Mettre en Scène 2014, une performance théâtrale et plastique autour de la figure de Jeanne d’Arc et de l’image comme processus de fascination. Il signe également Pergamon Altar, une étude chorégraphique pour trois danseurs mêlant danse et archéologie, créée au Musée des Beaux-Arts de Rennes en 2015. En 2016, il part à la recherche de l’île d’Utopie à bord du Radeau Utopique. Sa nouvelle création Apocalypse Maintenant  , une pièce-processus qui tente de faire voir l’inimaginable, verra le jour en novembre 2016 à Rennes à l’occasion du Festival Mettre en Scène. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Simon Gauchet
Conception et mise en scène : Simon Gauchet. 
Dramaturgie et conception sonore : Tristan Rothhut.
Scénographie : Arnaud Louski-Pane et Simon Gauchet.
Régie générale et lumière : Alice Rüest.
Ingénierie son et régie plateau : Aymeric Lefeuvre
Interprètes : Benjamin Candotti-Besson, Nathan Bernat, Ludmilla Dabo, Inès Cassigneul, Karine Piveteau, François-Xavier Phan. 
Co-productions et soutiens : Théâtre National de Bretagne (Rennes), le CDN de Lorient (Lorient), La Villette (Paris), Probedones d’Abaigt (Saint-Laurent-de-Cerdans), Les Fabriques (Nantes), Au bout du Plongeoir (Thorigné-Fouillard), Le Festival Court-Circuit (Chambéry), La Ville de Rennes (Rennes), Mazette ! Laboratoire de création (Saint-Michel de Chavaignes) 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

SEPTEMBRE

  

Jeudi 29 septembre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

Trtff - What Can I Do To Make You Love Me ?

par Stomach Company 

Après une ouverture de fin de résidence au bout du plongeoir, une maquette, une petite forme suivie d’une rencontre avec Belinda Cannone à Clermont-Ferrand, une lecture conférence à la BU à Nantes en compagnie de Thomas Rabeyron, (maitre de conférences et chercheur en psychologie clinique et psychopathologie), la présentation d’un travail en cours suivie d’une médiation publique au TU, Colyne continue sa recherche et passe même en mode création, sur le plateau de la fabrique Chantenay, en compagnie de Heike Bröckerhoff, dramaturge, Pierre Bouglé, créateur son et régisseur, et des interprètes : Quentin Ellias, Elise Lerat, Stéphane Menti, Marc Têtedoie et Marion Thomas. 

Colyne Morange interroge le sentiment d'imposture au travers d'un corpus de textes composés d'extraits du Sentiment d'imposture de Belinda Cannone, de La Fabrique des Imposteurs de Roland Gori et d'écrits dont elle est l’auteure. Corpus sur lequel elle base son projet de recherche Trtff - What Can I Do To Make You Love Me ? création prévue pour l’automne 2017. 

Elle ne sait donc pas quel nom elle trouvera cette fois pour présenter quelque chose de pas fini, là, ni ce qu’elle y fera avec son équipe, mais bon. Vous finirez bien par le savoir…. 

[Extraits] "J'ai l'impression qu’il y a des gens dans la salle qui me regardent moins que les autres. Je me dis qu’ils doivent trouver l’homme à côté de moi plus intéressant ou plus calme. Je le regarde. Il porte un costume noir, une chemise grise, très propre sur lui. Moi, je porte une robe à fleurs, et je n’ai pas encore enlevé mon manteau. Il y a une femme qui fixe mes chaussures. Quoi qu’est ce qu’elles ont mes chaussures ? 

 
Stomach Company 
Ecriture, concept et mise en scène : Colyne Morange
Dramaturgie et collaboration : Heike Bröckerhoff
Interprètes : Quentin Ellias, Elise Lerat, Stéphane Menti, Marc Têtedoie et Marion Thomas
Régie et création son : Pierre Bouglé
Production : Stomach Company et boom'structur
Coproduction : TU Nantes, etc. 
Soutiens : boom'structur (Sylvia Courty et Cyril Crépêt) - Clermont Ferrand ; le TU Nantes ; Au bout du plongeoir ; Honolulu - association ORO ; la Cie Nathalie Béasse ; la région des Pays de La Loire ; La Ville de Nantes ; La coopération pour un itinéraire d'artiste(s) Nantes-Rennes  

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

Mercredi 14 septembre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

GAUNG

par la compagnie Automne 2085 

Parce que sous chaque histoire se dessinent les fragments d’une histoire nouvelle, d’une histoire ancienne, celle d’un autre, celle du peintre, du musicien, du poète, la mienne ou la tienne. Gaung (mot javanais signifiant vibrance, écho qui va en s'amplifiant) dessine ces histoires, celle du peintre et de son modèle fétiche, celle de la disparition radicale et absolue de l’être aimé, celle de la fêlure ultime de soi et de sa reconstruction. 

Gaung  laisse à discerner, à percevoir, à ressentir : sans trame narrative, sans fable saisissable, sans chronologie posée, ouvrant au spectateur les vastes sentiers de l’incertitude, suggérant un regard oblique, mouvant, exaltation de l’instant. 

La compagnie Automne 2085 réunit Júlia Kovács et Arnaud Delicata, diplômés de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville Mézières. En résidence à la Fabrique Chantenay, il nous présenteront une étape de leur création Gaung, fruit d'un long périple entre la France et l'Indonésie. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Cie Automne 2085
Conception artistique et mise en scène : Arnaud Delicata, Júlia Kovács
Jeu : Júlia Kovács, Liz Bastard, Marine Midy
Création musicale : Mo'ong
Peintres in situ : Pascal laloy ou Kokok P. Sancoko
Musiciens live : Mo'ong, Liz Bastard, Hamrin Samad , Davide Grosso
Scénographie et lumières : Arnaud Delicata, Étienne Exbrayat
Régie générale : Étienne Exbrayat
Verres soufflés : Francis Auboiron
Création marionnettes : Anonyme, Arnaud Delicata, Júlia Kovács, Dedy Shofianto
Administration : Peggy Loret-Barot (Les Petits Papiers, St-Brieuc) 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Mardi 6 septembre à 10h15
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes  

CIELO

par la compagnie Gioco Cosî 

« Associer le ciel à la naissance est pour moi tout naturel.
Quand j'étais petite les enfants arrivaient dans la maison de leur maman portés par une cigogne.
L'oiseau avait dans son bec un grand linge blanc, qui contenait l'enfant, il déposait le paquet sur le rebord de la fenêtre, la maman l'ouvrait et prenait le bébé pour l'aider à grandir et à refaire son chemin en direction du ciel.
Ainsi ma pièce commencera comme cela : une maman et un papa, un chant et une danse, appellent les cigognes, qui attirées par la douce chaleur de leurs souffles, ne tarderont pas à arriver.
Le bébé ou plutôt la graine de bébé sera déposée dans l'eau, qu'il quittera soudain pour arriver enfin sur terre et rencontrer les siens.
Ensuite il lui faudra longtemps pour se redresser, remettre sa tête en équilibre, dans le ciel, tout en restant bien accroché à la terre.
En y parvenant il deviendra le feu, qui joint la terre au ciel et il devra apprendre à se maîtriser, pour réchauffer sans brûler ce qui l'entoure. »
Luisella Rimola 

Cielo souhaite interroger la naissance du point de vue de l'enfant qui naît et qui chemine vers la verticalité et du point de vue de l'adulte qui l'attend, puis qui l'accompagne.
Le mythe des cigognes porteuses de bébés, qui constitue la trame anecdotique de la pièce situe ce cheminement dans l'univers du rite symbolique, le mot « rite » étant ici utilisé dans son double sens étymologique de "relier" et "se recueillir".
En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, la compagnie vous invite à découvrir un extrait de ce projet qui s'adresse aux tout-petits. 

  

  

JUILLET

  

Mercredi 13 juillet 2016 à 18h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

SENTIR LE GRISOU

par le Collectif Point Kilométrique 

  

  

Sentir le grisou, comme c’est difficile. Le grisou est un gaz inodore et incolore. Comment, alors, le sentir ou le voir venir ? Autrement dit, comment voir venir la catastrophe ?
Il y a urgence à dire ce texte car les catastrophes (politique, morale, environnementale…) incisent, travaillent au corps. De plus, la meilleure ruse pour les catastrophes est l’apparente normalité du temps qui passe, qui semble « passer tout seul » mais qui en réalité fait en sous main «passer» le pire. 

Le projet du collectif Point Kilométrique est d’exprimer les textes contemporains engagés par le corps. Il a notamment mis en voix, en corps et en musique les texte de Bruce Bégout, Camille de Tolédo et Walter Benjamin.
Aujourd’hui Pascal Krupka et son équipe ressentent la nécessité et l’urgence de dire, montrer, trembler de tout son corps le texte de Georges Didi-Huberman Sentir le grisou, publié aux éditions de minuit.
En résidence à la Fabrique Dervallières, le collectif Point Kilométrique mêle théâtre, musique, danse et vidéo pour son adaptation de l'oeuvre, à laquelle Pascal Krupka relie ses souvenirs personnels. L'équipe ouvrira ses portes le mercredi 13 juillet à 18h afin de nous faire découvrir sa création. 

Collectif Point Kilométrique
Interpréte : Pascal Krupka
Mise en scène : David Lino, Bertrand Suberbie, Julien Merlaud, Pascal krupka, Frédéric Lemoigne
Vidéographie et lumière : Collectif SHART, wwwshart.tv
Violon : Louise Krupka  

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

JUIN

  

  

Jeudi 30 juin 2016 à 18h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

IO(S)

par Emerick Guezou 

Io(s) est librement inspiré de Io, pièce écrite par Kossi Efoui, romancier et auteur de théâtre d'origine togolaise, vivant et travaillant à Nantes. Cette tragédie est adaptée du mythe grec d'Io, princesse séduite par Zeus, puis métamorphosée en génisse, ensuite condamnée à l'exil et l'errance. Kossi Efoui s'est inspiré de ce mythe pour écrire sa pièce et y faire apparaître les figures de jeunes femmes africaines forcées à fuir le chaos. À partir de la tragédie de Kossi Efoui, d'extraits d'autres oeuvres littéraires et de témoignages, Emerick Guezou porte Io en symbole de toutes les femmes exilées. 

En résidence à la Fabrique Dervallières, Emerick Guezou vous invite à découvrir une première étape de travail. Des comédiens, un choeur de comédiennes amatrices, un musicien et La Luna feront dialoguer différentes paroles – poétiques ou du réel – et nous livreront une ébauche, une première “cartographie” de leur Io(s) en devenir... 

Texes : Kossi Efoui, Eschyle, Hélène Schwarz et les paroles de femmes d'origine étrangère
Conception et mise en scène: Emerick Guezou
Avec: Lucie Cossais, Emerick Guezou, Frédéric Louineau
Choeur: Halima Aïdara, Eliana Délisante, Cécilia Montomoli...
Musique et crédit image : Marcel Taillandier et La Luna
Éléments scénographiques : La Luna, assistée de Ophélie Herzik 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 16 juin 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

GASPARD

par Aurélie Mazzeo & Clémentine Pasgrimaud 

Inspiré par les textes de Peter Handke, Gaspard est un personnage qui évolue étape par étape, du corps et de la langue naïfs d'un enfant sauvage à ceux d'un homme civilisé.
Comment construit-on son identité ? Comment le langage, le monde, les autres influent-ils sur la construction de soi ? Peut-on dire qu'on s'appartient ? 

Avec leur version de Gaspard, Aurélie Mazzeo et Clémentine Pasgrimaud proposent une mise en scène traversant plusieurs disciplines : théâtre, marionnette et danse. En travaillant à la fois sur un corps chorégraphique et un corps marionnettique, elles multiplient les regards sur la question du « je », de l’identité, de l’envie d’être autre. Mi-humain, mi-marionnette, Gaspard est un être manipulable, au sens propre comme au sens figuré, guidé par une voix omniprésente rappelant les voix du monde qui nous entourent et nous conditionnent. 

En résidence à la Fabrique Chantenay, Aurélie Mazzeo et Clémentine Pasgrimaud nous invitent à découvrir un extrait de cette création. 

Gaspard d'après Peter Handke
Mise en scène et interprétation : Aurélie Mazzeo et Clémentine Pasgrimaud  
 Oeil extérieur et aide à la construction : Gaèle Cerisier
Scénographie : Mathieu Cazebonne
Production déléguée : KRAKEN 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Vendredi 3 juin 2016 à 16h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

MY DEAD BIRD...

par Victoire Bélézy et Marion Guerrero 

  

My Dead Bird réunit Marion Guerrero - metteur en scène - et Victoire Bélézy, interprète de Little Frida, petite fille sans âge à la caille morte.
Fille cachée de Frida Kahlo, que sa mère aurait abandonnée au milieu d'une forêt d'animaux morts, Little Frida évolue dans un pays où se mêlent merveilleux et étrangeté. 

Ce solo singulier, entre rire et angoisse, est comme un cauchemar très doux, un songe monstrueux dont l'absurdité fait pleurer de rire. Une horreur jouissive à la manière du film The Lobster de Yórgos Lánthimos, d’où sort une espèce d’angoisse ouatée, avec ces situations à la fois horribles et absurdes, qui nous font sans cesse hésiter entre le dégoût et le rire. 

En résidence à la Fabrique Dervallières, Victoire Bélézy et Marion Guerrero vous invitent à découvrir des extraits de ce solo aussi drôle, parfois trash, qu'émouvant. 

Interprétation : Victoire Bélézy
Direction : Marion Guerrero
Durée : 20 min 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Vendredi 3 juin 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

RÉSURGENCES

par la compagnie Les Chronophages 

« Notre moi est fait de la superposition de nos états successifs. Mais cette superposition n’est pas immuable comme la stratification d’une montagne. Perpétuellement des soulèvements font affleurer à la surface des couches anciennes ». Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, 1922. 

Qu’est-ce que la mémoire ? A l’image des couches de papiers peints superposées sur le mur d’une pièce, le temps fait de notre corps un palimpseste sans cesse réécrit. Nous portons en nous des mémoires (collective, familiale et personnelle) sans cesse en relation avec l'oubli. Quelles traces et empreintes laissent-elles dans notre présent ? Résurgences fait affleurer à sa surface, en creux et en relief, les strates géologiques de nos héritages, dans un espace-temps poétique et étrange. 

En résidence à la Fabrique Dervallières, la compagnie normande Les Chronophages nous propose de découvrir les premiers extraits de sa nouvelle création Résurgences, solo de danse-théâtre créé et interprété par Ophélie Brunet. 

Cie Les Chronophages
De et par : Ophélie Brunet
Regard extérieur : Cécilia Emmenegger
Création lumière et son : Nicolas Girault
Soutien : le Pôle de Danse Verticale/Retouramont, CCN de Caen en Normandie, la Cité du Cirque du Mans, l’APEFIM/Fabrique Culturelle Expérimentale de Caen, les Fées d’hiver (05), le CCN de Nantes 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

MAI

  

Lundi 23 mai 2016 à 14h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

ÉTAT D'URGENCE

par la compagnie Alyopa 

Dans un huis clos, entre un homme et une femme, se livre un combat acharné entre leur désir infini de liberté et le besoin urgent de protection.
État d'urgence, état de siège... un thriller. Qui est le véritable ennemi ? De qui faut-il avoir peur ?
Une réflexion sur les murs qui nous séparent, ceux que nous créons ou que nous nous créons.
Dans une mise en scène chargée de tension se déploie la vaine quête d'une vérité qui ne se laisse plus voir et d'une réalité qui ne se laisse plus saisir. L'urgence ici n'est elle pas de sentir vivant ? 

En résidence à la Fabrique Dervallières, la compagnie Alyopa vous invite à découvrir des extraits de cette pièce écrite par Falk Richter.
Vous pourrez également les retrouver sur la scène du TNT (Terrain Neutre Théâtre) les 1, 2, 3 et 4 juin 2016 à 21h. 

Cie Alyopa
D'après e Falk Richter
Mis en scène : Basile Yawanké
Collaboration artistique : Edith Manevy
Avec : Dorylia Calmel, Audrey Tarpinian et Basile Yawanké 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 19 mai 2016 à 18h30

Vendredi 20 mai 2016 à 15h

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

EUROPE ENDLESS

par le collectif Étrange Miroir 

  

  

Europe Endless suit le parcours physique et intellectuel d’un jeune européen.
En quête de sens, il traverse l’Europe des idées, ses rues cosmopolites et ses contradictions politiques. Le corps est en exploration, porté par une musique répétitive et entêtante, il se confronte à une pluralité de points vue littéraires, politiques, philosophiques et citoyens.
En un même mouvement, le danseur, la musique, les images projetées et la voix off dessinent un espace de réflexion sensible. Europe Endless livre une approche subtile plaçant l’individu au coeur du projet européen, un dialogue poétique entre recherche intellectuelle et performances artistiques. 

Créé en 2011, le collectif Étrange Miroir a pour vocation la conception de projets qui lient la pratique artistique à une réflexion sociale et citoyenne, afin de donner une approche sensible de faits sociaux.
En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, le collectif vous invite à découvrir une étape de travail de sa création Europe Endless, spectacle pluridisciplinaire sur l'Europe et les migrations, mêlant danse, musique et vidéo documentaire. 

Collectif Étrange Miroir
Danse : Benoit Canteteau
Lectures : Marie Arlais
Musiciens live : Raphaël Rialland (claviers, samples) , Matthieu Goulard (guitare, claviers)
Projections vidéos : Xavier Seignard
Régie son et lumières : Noé Rialland
Création sonore et vidéo : Marie Arlais et Raphaël Rialland
Dispositif interactif : Laurent La Torpille et Xavier Seignard
Animations : Anne-Sophie Llobel
Stagiaire création sonore (créadoc) : Pol Chailloux
Musiques : Raphaël Rialland, Matthieu Goulard, Erwan Fauchard et David Rambaud 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

AVRIL

  

Jeudi 21 avril 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

FRAMIX

  

Framix est le projet du nantais François Michel depuis la fin des années 90. 

Après trois albums remarqués, Framix livre Lucky Monkeys, son quatrième album, où il rebat les cartes d’un jeu où se mélangent le rock des années 50, le folk, la pop, le dub ou le calypso.
Après le succès du cinématographique Stuck In A Cruel World (2012), François Michel revient à des méthodes plus souples et trouve un équilibre étonnant entre une musique enjouée et des textes volontiers sombres. Lucky Monkeys est un vrai faux “feel good record” : à l’ironie blessée des textes répondent des mélodies et gimmicks accrocheurs, des inventions sonores, des guitares rythmiques et des choeurs merveilleux. Claviers et bidouille rehaussent ces nouvelles chansons, où la modernité se loge au détour d’arrangements toujours surprenants. 

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, Framix nous fera découvrir sur scène ses nouvelles chansons le jeudi 21 avril, veille de la sortie attendue de son nouvel album. 

Framix
Musique et voix : François Michel
Production : Frakamix
Edition : Creaminal
Tour : Dionysiac 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Vendredi 15 avril 2016 à 14h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

INCONSTANCE(S)

par Casus Belli Théâtre 

Inconstance(s) reprend la célèbre comédie en trois actes de Marivaux, intitulée La double inconstance.
Elle raconte l'histoire d'un Prince devant se marier avec une de ses sujettes. Lors d'une partie de chasse, se faisant passer pour un officier du palais, il rencontre une jeune paysanne sur laquelle il jette son dévolu : Silvia. Problème de taille : Silvia est amoureuse d'Arlequin, lui-même paysan, et Arlequin est amoureux de Silvia. Le Prince la fait alors enlever et confie la tâche de désamouracher les deux paysans à sa sujette et amie Flaminia. Accompagnée de Trivelin et Lisette, Flaminia va redoubler d'efforts pour corrompre l'amour de Silvia et Arlequin par les biens matériels de la noblesse.
Les amoureux cèdent alors, et Silvia épouse le Prince tandis que Arlequin trouvera Flaminia. L'amour éternel des deux amants est alors rompu par la corruption, les menant à l'inconstance. 

Dans Inconstance(s), la compagnie nantaise Casus Belli Th. met le texte à mal, tout en respectant sa trame. Elle dégage le texte des ornements conventionnels et théâtraux dont il est affublé pour le réduire à un récit brut et brutal. À distance des théories universitaires, la compagnie se penche sur le parcours des personnages, leur trace des trajectoires tragiques, comme des sacrifiés afin que nous, spectateurs, puissions voir à distance, comme devant un aquarium, le carnage de nos inconstances collectives. 

Casus Belli Th.
Mise en scène : Florian Pourias
Interprètes : Yuna Alonzo, Gwenn Guéry, Zoé-Siän Gouin, Simon Alopé, Maxime Bonnin, Marie Van Acker
Création lumière : Vincent Chrétien 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 14 avril 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

BLINDFOX

Blindfox, c'est deux voix et deux guitares acoustiques. David Bernard et Kevin Hill, à l'origine du duo nantais, offrent une musique folk délicate, inspirée par Nick Drake, Neil Young ou encore David Grubbs. 

Première partie remarquée de Benjamin Clementine à Stereolux, Blindfox a le goût de l'écriture et des arrangements. Formé au conservatoire de jazz de Nantes pour David, et membre des groupes Anti-fiasco (folk-rock psychédélique) et Aspirateur de langue (jazz rock psychédélique) pour Kevin, le duo compose avec Blindfox des mélodies intemporelles et rêveuses. 

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, Blindfox vous invite à découvrir sur scène son nouvel album. 

Blindfox
Guitares et voix : David Bernard et Kevin Hill 
Production, communication, accompagnement : Rock O'Corps 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Jeudi 7 avril 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

MAS BAJO

Créé en 1999, le groupe Mas Bajo est une formation incontournable de la scène afro-cubaine, regroupant des musiciens cubains, chiliens et français. Sur scène, Mas Bajo fait exploser une salsa éclectique et métissée, pour le plus grand plaisir des danseurs et des mélomanes ! 

Avec plus de 600 concerts à son actif, les premières parties de Yuri Buenaventura, Raul Paz, Omar Sosa, Ibrahim Ferrer Jr, Chico and the Gypsy, Ojos de Brujo, etc., ainsi que deux albums Pancho Ilegal et Simple y natural, Mas Bajo passe de 9 à 13 musiciens et prépare un troisième album. 

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, vous pourrez découvrir sur scène cette formation augmentée ainsi que les morceaux de son nouvel album le 7 avril lors d'un jeudi des Fabriques. Vous pourrez également les retrouver le samedi 11 juin sur la scène Pol'Airs du festival des Scènes Vagabondes. 

Mas Bajo
Chant : Ruben Rodriguez, Cristian Zarate, Willy Benavides
Piano : Stéphane Hugli
Basse : Gaël Ventroux
Guitare électrique : Edison Belmar
Batterie, timbales : Maxime Bellanger
Bongos, cloche : Miké Delevallez
Congas : Yvan Tamoyo
Trompette : Jean-Marie Goupil, Eric Mussotte
Trombone : Quentin Vallier, Vincent Renaudineau 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

MARS

  

Jeudi 31 mars 2016 à 18h30  

Vendredi 1er avril 2016 à 11h et 17h

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

ON][OFF

par la compagnie Tristan Z 

On][Off est un récit initiatique personnel. Celui d'un enfant de fermier à la fibre artistique, qui va s'affranchir d'un milieu déniant toute originalité, pour découvrir un autre monde, plus lumineux, davantage le sien que l'ancien. 

On][Off est aussi un monologue dans lequel le personnage exprime ses doutes, ses révoltes et sa libération par la vocation artistique, dans un style fluctuant entre ironie et émotion. 

Stephane Bazoge est régisseur et créateur lumières. Après plusieurs collaborations (Tamara Stuart Ewing, Simonne Rizzo, Fabien Doneau), il crée la compagnie Tristan Z et signe ici sa première création en tant qu'auteur et interprète. Dans On][Off, Stéphane Bazoge s'appuie sur son propre parcours et ses anecdotes personnelles afin de raconter le duel intérieur d'un personnage en quête de vérité. En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, il vous propose de découvrir la première partie de cette création autobiographique. 

Cie Tristan Z
Auteur / interprète : Stéphane Bazoge
Mise en scène : Morag'Ann Biron
Pianiste : Lisa Barel
Styliste / costumière : Pascale Bereni
Crédit visuel : Thomas Surand 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 31 mars 2016 à 19h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

DE SOUS LA FUTAIE AU SORTIR DU TAILLIS

par LUCANE 

Investir un lieu atypique sur un temps donné pour créer une installation et proposer au terme de la résidence une performance in situ. 

Dans chaque lieu un nouveau dispositif est imaginé, qui répond à sa spécificité. 

La proposition corporelle (dansée) s'inscrit dans l'écriture de chemins, de trajectoires dans un espace donné. L'influence d'autres présences (public) habitant ce lieu détermine les capacités d'interpréter les matières corporelles pressenties et explorées en amont.
C'est dans l'instant que le mouvement se détermine. 

De sous la futaie au sortir du taillis est un projet qui se réinvente et qui se déploie à l'infini.
À partir de modalités identiques, il se décline selon le lieu et le contexte.
Du 28 mars au 1er avril, LUCANE investit une seconde fois le bar de la Fabrique Bellevue-Chantenay. Une semaine de résidence pour expérimenter un nouveau dispositif d'installation et partager avec le(s) public(s) d'autres modalités d'écriture.
  

Lucane
Performance : Aëla Labbé, Stéphane Imbert et Mathias Delplanque
Son : Mathias Delplanque
Collaboration artistique : Micha Derrider 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES (JAUGE LIMITEE) 

  

  

  

Jeudi 24 mars 2016 à 11h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

CARESSE-MOI, vidéos chorégraphiques

  

  

"Caresse-moi, vidéos chorégraphiques" est un appel à la caresse, celle du regard, celle de l’oeil parcourant, arpentant chaque parcelle de la peau et des corps.
Ce projet réunit deux danseuses, Elodie Guillotin et Clémentine Pasgrimaud, ainsi que douze réalisateurs de la région nantaise autour de films de danse. 

Les deux danseuses proposent aux réalisateurs de réaliser chacun un film d’environ trois minutes à partir de modules chorégraphiques créés en amont. Les réalisateurs ont ensuite carte blanche quant à la manière d’orchestrer, de réaliser et de monter leurs films, en axant leur pratique autour du mouvement et de moyens techniques innovants. 

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, les danseuses Elodie Guillotin et Clémentine Pasgrimaud nous feront découvrir les modules chorégraphiques qu'elles ont créés, et qui seront présentés aux vidéastes. 

Caresse-moi vidéos chorégraphiques
Danse et chorégraphie : Elodie Guillotin et Clémentine Pasgrimaud
Réalisateurs : Charlie Mars, Tamara Seilman, Elodie Francheteau, Anne-Laure Chauvet, Axel Vanlerbergue, Sébastien Marqué, Aurélien Boulé
Production déléguée : Kraken 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 24 mars 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

S-KE ?

par les Simone 

Après l'expérience d'En Voixture Simone, spectacle qui s'adresse plus à un public adulte, Les Simone ont envie de sensibiliser le jeune public (8/12 ans), à la question des relations filles/garçons, avant son passage à l'adolescence.
Le questionner sur ce qu'il est par rapport à sa construction éducative et culturelle.
Est-ce qu'il se pose déjà ces questions : C'est quoi être une fille ? C'est quoi être un garçon ?
Les Simone souhaitent inviter les enfants au questionnement ; elles ne répondent pas aux questions mais ouvrent le débat, en livrant aux spectateurs les textes écrits par elles, à la fois chantés, mis en musique et théâtralisés. 

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, les Simone vous invite à découvrir des extraits de ce projet de théâtre chanté, drôle mais néanmoins engagé. 

  

Les Simone
Chanteuses / Musiciennes : Emmanuelle Carton & Natacha Gourreau
Musicien et regard extérieur : Denis Mallet
Scénographie & costumes : Les Cousettes
Création lumière : Aurore Baudouin
Production : Hélène Merceron (Poisson Pilote) 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 17 mars 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

LETTRE À CANDIDE

par le Collectif 1.5 

  

  

Lettre à Candide est une pièce pour 6 danseurs, s'inscrivant dans une réflexion sur la place du JE, du NOUS et du ILS dans la société actuelle. Et de la question du débordement à notre époque.
Dans un monde en perpétuelle évolution et codifié par des normes de plus en plus complexes, JE fait partie de cette nouvelle génération de jeunes nostalgiques de leur passé pourtant pas si lointain.
Comme pour s’abreuver aux sources de sa vie d’adulte, JE a donc décidé d’interroger son enfance : Comment JE s’imaginait le monde, la vie, l’art ? Ainsi des mots comme Simplicité, Naïveté, Accessibilité, Etat Primitif… sont apparus comme une évidence. Autant de termes saisissants et inspirants dans cette nouvelle aventure de recherche artistique. 

1.5 est un collectif dirigé par 5 danseurs nantais. Issus de différents univers artistiques, ils se sont trouvés et ont évolué ensemble dans la danse et en particulier la danse Hip Hop. Curieux et ouverts à d’autres formes d’expressions artistiques, ils collaborent avec de nombreux artistes, structures et associations à Nantes et à travers le monde. En résidence à la Fabrique Dervallières, ils vous invitent à découvrir ce projet ce jeudi 17 mars à 17h, que vous pourrez également retrouver à Trempolino le vendredi 18 mars à 19h30, dans le cadre du dispositif Carte Blanche

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Vendredi  11 mars 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

DEDANS-DEHORS

par la compagnie Rachel Mademoizelle 

Créé sur une commande du Collectif Prison justice 44, Dedans-dehors retrace les vécus "en et autour" de la prison.  Ce spectacle est constitué de différentes scènes qui se passent "dedans" (parloir, cellules) et "dehors" (accueil familles). Nous suivons le quotidien de deux familles (une mère et son fils incarcéré, une femme et son mari incarcéré). Quotidien chargé, complexe, à la fois tragique et absurde, toujours teinté d’incertitude... 

Après avoir joué cette pièce dans des centres de détentions, tribunaux, etc., la compagnie Rachel Mademoizelle poursuit son travail à la Fabrique Dervallières-Zola, et vous propose de (re)découvrir des extraits de ce projet lors d'une ouverture publique le vendredi 11 mars à 17h. 

Cie Rachel Mademoizelle
Avec : Christelle Poiroux, Annaick Domergue, Denis Mallet et Sébastien Landry 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 3 mars 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

AFTER THE BEES

Alexandra Guillot est à l'origine d'After the Bees. Auteure, compositrice et interprète, elle compose les morceaux de ce projet folk depuis 2011. Le projet a évolué vers un duo avec la harpiste Cécile Gravot. Aujourd'hui elles composent à deux des chansons aux envolées sensibles, largement inspirées des musiques de Neil Young ou de la hargne de PJ Harvey...
Le groupe a déjà été repéré en première partie d'Asaf Avidan, de Cats on Trees, de Piers Faccini, d’Elysian Fields, de Vandaveer, de Robin Foster...., remarqué sur la scène des Jeunes Charrues 2013 de Carhaix, et sélectionné dans le festival le Chainon Manquant 2014. 

Depuis juillet 2015, le groupe travaille sur de nouvelles compositions, avec l'envie de créer un spectacle plus complet, avec scénographie et vidéo. Cette résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay est l'occasion pour le duo de travailler sur le son et l'interprétation de ces morceaux, et d'aborder les premiers essais techniques visuels. 

After The Bees
Chant, guitare : Alexandra Guillot
Harpe, choeurs : Cécile Gravot
Son : Michel Bonhoure
Vidéo : Christophe Sartori
Soutien : le VIP de Saint-Nazaire ; Musique et Danse en Loire-Atlantique ; les Fabriques de la Ville de Nantes ; la Ville de Clisson ; le Jardin de Verre de Cholet ; la Maison des Arts de Saint-Herblain ; le Carré d'Argent de Pontchâteau ; l'espace Coeur en Scène de Rouans ; la Bouche d'Air et Stereolux de Nantes.
Développement : LMP musique (Saint-Nazaire)
Crédit image : Stéphane Tasse 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Vendredi 4 mars 2016 à 14h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

TRAITÉ DE FEMME

par la compagnie À la Tombée des Nues 

Quatre siècles de traités d'éducation et bons conseils en tout genre adressés aux jeunes filles, de Fénelon à Biba. Spécialiste du « féminin », Bénédicte Corset-Foie-de-Veau, interprétée par Méléhane Girerd, vient prodiguer ses bons conseils pour que le féminin triomphe et que la femme, être faible par définition, ne se perde pas dans l'émancipation.
« Après l'enfance, jeune fille, tu as le choix entre devenir mère ou pute, quel sera ton choix ? » 

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, la compagnie À la Tombée des Nues vous ouvre les portes et vous invite à découvrir ce projet revisitant le long calvaire de l'éducation des filles, tout en dérision et malice, avec un brin de provocation. 

Cie À la Tombée des Nues
Mise en scène : Servane Daniel
Interprète : Méléhane Girerd
Peintre : Bénédicte Jouy
Vidéaste : Anelor Chauvet 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Vendredi 4 mars 2016 à 14h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

HUIS CLOS

par le Théâtre du Cyclope 

Dans Huis Clos, le spectateur est plongé en observateur discret et voyeur dans le purgatoire intime de Garcin, Inès et Estelle. Trois personnages, qui ne se connaissent pas, sont enfermés ensemble dans un espace-temps infini : un journaliste pacifique, Joseph Garçin. Une modeste employée des postes, Inès Serrano. Et enfin, une riche mondaine, Estelle Rigault. Comme nous, eux aussi le savent : nous sommes en Enfer. 

Leur destin est d'être réunis dans cette cellule pour l'éternité. Que doit-il se passer ? Où sont les instruments de torture ? Qui est le bourreau ? 

Et si il n'y avait rien à attendre ? Car les instruments de torture sont en eux-même et chacun est le bourreau pour les autres et pour soi-même… pour l’éternité. Comme dans une cellule du Panoptique de Bentham, ces trois personnages qui ne partagent rien en commun, sont ainsi destinés à poursuivre une existence commune dans cet espace entièrement fermé mais offert à la surveillance du spectateur et livrés au jugement des autres. 

Le Théâtre du Cyclope vous invite à découvrir sa version de la célèbre pièce de Jean-Paul Sartre, le vendredi 4 mars à 17h. 

Théâtre du Cyclope 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

  

FEVRIER

  

Jeudi 25 février 2016 à 18h30

Vendredi 26 février à 19h

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

LA JUSTICE A UNE ETRANGE PUISSANCE DE SEDUCTION, NE TROUVEZ-VOUS PAS ?

par la Compagnie Obsessive 

  

Il ne s'agit pas d'une pièce de théâtre, pas d'une performance, pas de danse, pas de jonglage. Vous n'allez pas prendre de plaisir. Ce qui est attendu de vous, car il est attendu quelque chose de vous, ce n'est pas de regarder mais plutôt d'observer, d'écouter, de ressentir pour mieux réfléchir.
Blanc est mort. Jaune, Bleu, Vert et Rouge étaient là. L'un d'eux est coupable, il doit être coupable. Qui est innocent ?
C'est vous qui décidez. 

La compagnie Obsessive est un groupe pluridisciplinaire regroupant des artistes aux pratiques diverses, notamment théâtrales et plastiques ; coordonnée par Quentin Ellias, metteur en scène et comédien.
Pour cette création, la compagnie axe sa recherche sur la question du jeu (sous toutes ses formes), ses traitements scéniques et dramaturgiques, en questionnant la place du spectateur, le rapport au public, le monde contemporain et ses dysfonctionnements.
En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, elle vous propose de découvrir la maquette de ce projet. 

Cie Obsessive
Ecriture et mise en scène : Quentin Ellias
Interprètes : Florence Bourgès, Anne-Claire Carret, Armel Façon, Youna Noiret et Sébastien Prono
Soutien dramaturgique : Louise De Ravinel
Scénographie : Alexandre Meyrat Le Coz
Régie et technique : Pierre Bouglé
Accueil, soutien : Les Fabriques de Nantes, Lolab
Production : Compagnie Obsessive
Crédit d'image : Alexandre Meyrat Le Coz 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES (ATTENTION : JAUGE LIMITEE) 

  

Vendredi 5 février 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

PARADIS, BORDEL !

par la Compagnie Zustopique 

Dans une ville qui ressemble à toutes les autres, à l’exception de la mer qui la borde, vivent : un homme, Homère et une femme, Dorothée.
Homère, 59 ans, a beaucoup rêvé, énormément lu, mais il n’a rien entrepris. Dorothée, la quarantaine, s’est battue toute sa vie, forte de son caractère et douée d’une invariable malchance. Aujourd’hui, tous deux sont seuls, et vivent de peu. 

Dans des contextes aussi différents, il est déjà difficile de dire ce qui a été une réussite ou un échec, mais surtout : Peut-on dire que tout est joué ? 

  

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, la compagnie Zustopique (menée par Emmanuel Siret-Griffon, metteur en scène et auteur) interroge les notions de réussite et d'échec dans sa nouvelle création Paradis, Bordel !
La compagnie vous propose de découvrir ce nouveau projet lors de son ouverture de répétition le vendredi 5 février à 17h à la Fabrique Dervallières-Zola. 

Metteur en scène et auteur : Emmanuel Siret-Griffon
Interprètes : Daniel Collados, Mickaël Freslon, Elodie Retières-Henry
Lumière et régie générale : Azéline Cornut 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

JANVIER

  

Vendredi 29 janvier 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

PROJET-COUPLE

par les Majorettes d'Azay-le-Rideau 

Le couple, entité sociologique. Dans le regard de l’autre, dans nos vies sociales, dans l’inconscient collectif, dans la littérature et au cinéma, dans nos rêves et fantasmes.
Est-il encore possible d’imaginer ne faire plus qu’un ? L’assimilation à un individu du sexe opposé, en tant qu’unité sociale, partager un nom de famille et une adresse mail, en toute conscience de recréer à l’infini le schéma sclérosant des générations avant nous.
Mais nous l’avons bien voulu. Qu’est-ce qui nous pousse à rêver au duo, à s’y sentir protégé et enfermé à la fois ? 

Marion le Nevet et Romain Lallemant, membres des Majorettes d'Azay-le-Rideau et couple à la ville, jouent à explorer le couple. Sujet embarrassant, maintes fois abordé, ils utilisent l’autofiction, avec comme unique consigne de ne pas se raconter, mais d’interpréter des sujets-cobayes-joueurs évoluant entre théories et mise en jeu, questionnements et interprétation, comme un grand exposé sur un sujet aussi nébuleux qu’universel. 

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, les Majorettes d'Azay-le-Rideau nous présenteront leur Projet-couple, inspiré de lectures, rencontres et vécus, guidant leurs représentations personnelles du couple idéal, à fuir ou à réaliser. 

De et par : Romain Lallement et Marion Le Nevet
Textes : William Faulkner, Roland Barthes, Julia Kerninon, Sophie Calle, Simone de Beauvoir, Alberto Moravia, Emmanuelle Pagano
Scénographie : Clémentine Dercq
Création lumières : Mickaël Mathia
Création son : Dylan Gouraud 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 28 janvier 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

LE SABLE DANS LES YEUX

par Niouton Théâtre 

Margot, 10 ans, vit avec sa mère, handicapée. Celle-ci ne parle ni ne pleure mais brode des petits mouchoirs qui remplissent les armoires de la maison. Margot aimerait bien que sa mère aille mieux alors elle vide les armoires des mouchoirs et, avec une brouette, les porte jusque dans un arbre creux, afin d’éloigner le chagrin dans la forêt.
Pendant ce temps, dans cette forêt, un père part à la recherche de son fils qui ne revient pas. Et une louve et son petit attendent, pour calmer leur faim, une proie à se mettre sous la dent.
Margot arrivera-t-elle à faire disparaître le chagrin qui mine sa Maman ?  

Niouton Théâtre est une jeune compagnie de théâtre d’objets et de marionnettes, implantée à Nantes. Après plusieurs résidences à la Fabrique Dervallières-Zola, Niouton Théâtre poursuit son travail à la Fabrique Bellevue-Chantenay. La compagnie vous présentera des extraits de ce spectacle fort d'un texte poignant, mais également plein d'amour et d'espoir. 

D'après Le Sable dans les yeux de Bénédicte Couka  

Niouton Théâtre
Direction artistique et fabrication des marionnettes : Eline Léquyer
Mise en scène : Odile Bouvais
Interprétation : Rémi Lelong et Eline Léquyer
Scénographie : Caroline Cordier
Lumières : François Poppe
Univers sonore : Carine Léquyer
Production / Diffusion : Hélène Merceron (Poisson Pilote) 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Jeudi 21 janvier 2016 à 18h30 

Vendredi 22 janvier à 14h30 et 19h30

Samedi 23 janvier à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

PROJET LOUP DES STEPPES

par Tanguy Malik Bordage 

Le Loup des Steppes est un homme qui aimerait crier. Et danser. Et rire. Mais il ne peut pas. Il est trop intelligent. Trop mental. Trop lucide. « La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil » disait René Char. Là ça brûle grave.
Alors : Aouaoauaoauaooouuuu !
« Avez-vous déjà crié ainsi ? Si seulement je vous avais entendu crier ainsi ! Où est donc l’éclair qui vous lèche de sa langue ? Où est la folie qu’il faudrait vous inoculer ? » 

Roman initiatique et grand classique du siècle dernier écrit par Hermann Hesse, Le Loup des Steppes est un roman qui se suffit largement à lui même. C'est pourquoi Tanguy Malik Bordage – accompagné de Kevin Laplaige, Coline Barraud et Pierre Bouglé – ne l'adapte pas, mais se l'approprie. Tanguy Malik Bordage entend mettre en valeur cette dualité qui touche à l'histoire intime tout en ayant une profonde dimension universelle : le tiraillement entre le bien et le mal, la spiritualité et l'animalité. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes.  

Conception et mise en scène : Tanguy Malik Bordage
Assistant mise en scène : Loïg Seignoux
Interprètes : Tanguy Malik Bordage, Coline Barraud, Kevin Laplaige, Pierre Bouglé, Alice Tremblay
Musique : Kevin Laplaige, Pierre Bouglé
Son : Pierre Bouglé
Lumière : Thierry Mathieu
Production déléguée : Grosse Théâtre 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Vendredi 22 janvier 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

SPACE FAUNE

par la Compagnie Instabili 

Spectacle chorégraphique qui met en jeu les corps avec l’espace,
Dans une vibration sensible, intime et complice.
Un traitement abstrait de ce qui questionne le lien de l’homme
À son environnement, à la Vie. 

La Compagnie Instabili se crée en 2012, autour de la rencontre de Véronique Pauton (arts du cirque) et de Virginie Quigneaux (danse contemporaine). Elles travaillent, conjointement et indépendamment selon les projets. La compagnie développe une écriture singulière, détachée de la technique, au service d’une recherche sur l’instabilité. Elle associe aux propositions de mouvements précis, des états de présence engagés. Elle crée des spectacles, ou des dispositifs de performance, au sein desquels le corps est soumis à des contraintes d’évolution, qui induisent une recherche spécifique de mouvements et d’écriture. 

En résidence à la fabrique Dervallières-Zola, la Compagnie Instabili nous présentera un extrait de son projet Space Faune qui questionne notre rapport à l'environnement et rappelle que chaque face à face avec le paysage est une face à face avec soi et notre humanité. 

Cie Instabili
Chorégraphe : Virginie Quigneaux
Interprètes : Vincent Deletang, Prisca Ward, Baptiste Menard
Vidéo : Kris Picart
Création musicale : Léo Plastaga
Création lumières et régie générale : Carole Van Bellegem
Création costumes : Augustin Rolland 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Jeudi 7 janvier 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

ASTERION

par la Compagnie Les Embarqués 

Astérion, c'est le nom du Minotaure. Son vrai nom. Sous vos yeux, il va naître, grandir, espérer et désespérer : il est homme et animal, fils de roi et rejeté, puissant, fragile et sensible.  

Le récit se joue en un souffle, écrit en alexandrins pour la musique, écrit dans la langue d'aujourd'hui avec les corps et la danse : le ton est direct, la langue chante, nous allons à la rencontre du Minotaure.  

Cette pièce cherche à connaître le monstre fabuleux, à raconter son histoire, à interroger son existence, à le relier à notre histoire contemporaine.  

Après une résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, la compagnie Les Embarqués est de retour à la Fabrique Bellevue-Chantenay et vous invite à découvrir un extrait de cette fable antique intemporelle lors d'un Jeudi des Fabriques.  

  

Compagnie Les Embarqués 

Ecriture et mise en scène : Yto Legout
Avec : Julienne Belloche, Léo Bossavit, Mathylde Rio, Alison Gauthier, Cerise Meulenyser
Scénographie : Anaïs Tromeur
Lumières : Valentine Gaboriau
Musique et son : Bertrand Chevalier et Timothée Funfrock   

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

Logo Nantes