Les anciens jeudi(s) des Fabriques - 2012

Ils sont passés par les Fabriques en 2012 et nous ont fait découvrir leur travail :

  

_________________________________________________________________________ 

DECEMBRE

Carnivores Cie m(él)angeurs d'arts présente "Save my soul"

«Je tiens ce monde pour ce qu’il est : un théâtre où chacun doit jouer son rôle.» W. Shakespeare 

  

Maxime Mestre entrechoque les apparences, chante parce que la vie est une grande farce et balance les genres "in" et "hors" normes ;
Benoît Canteteau manipule un micro et répondra à toutes les questions avant de s'abandonner à sa condition d'être tragique ;
Ronan Cloarec sample, gratte et fait parfois hurler sa guitare transdisciplinaire ;
Céline Challet boucle, claquette et pense que quand elle rêve elle ne ment pas ;
Nathalie Catteau peint nos visages qui se troublent et fait jaillir nos ambivalences ;
David Rolland met un peu d'ordre dans cet éclatement d'égos et d'idéaux. 

Cette création est coproduite par les Subs du Mans, la Cité du Cirque du Mans, la Paperie d'Angers et a reçu l'aide à la création de la DGCA, de la région Pays de Loire et du Conseil Général 44.
Résidences à l'Onyx de St Herblain, au Lieu Unique de Nantes, aux Subs du Mans, à la Cité du Cirque du Mans et à la Fabrique (Olympic).   
(A partir de 10 ans) 

Entrée libre 

________________________________________________________________ 

NOVEMBRE

  

giL de la Compagnie Ecart présente et partage son travail :

PIK NIK

foutoir iconoclaste de musiques folk, électro, chansonnettes bricolées, joue avec les mots..., joue avec le corps, lâché, dansé.
Dans un décor peuplé de têtes-trophées et de vieilles antennes paraboliques, réceptacles à la création vidéo, PIK NIK explore la solitude intime d’un homme aux ombres à remplir.
Gil , danseur chorégraphe depuis…..toujours ! explore de nouvelles aires à travers l’art clownesque en improvisation de rue et la création musicale avec ses premières compositions pour la Compagnie Écart.
PIK NIK, son dernier projet mélangeant les arts (musique, danse, vidéo, voix), révèle son désir d’établir une nouvelle relation avec le public, plus intime, plus charnelle et de partager son univers musical intérieur.
Gil Ménard : Voix - Guitare - MAO
Ollivier Moreels : Création vidéo
Rasim Biyikli : Mix - régie
Entrée Libre 

  

  

  

ZUTANO BAZAR présente et partage son travail :

SI-KU-LÉ

Laboratoire pluridisciplinaire permanent.
Florence Loison, danseuse et chorégraphe, a imaginé et ouvert un espace de recherche permanent et de circulation entre danseurs, comédiens, musiciens, vidéastes, plasticiens français et étrangers.
SIR-KU-LE est une démarche de rencontre constamment en mouvement, au gré des disponibilités des personnes qui la composent.
Existent néanmoins quelques fondamentaux : un certain regard sur l'Afrique d'aujourd'hui, la langue poétique violente et abstraite d'Aimé Césaire, la dymanique puissante des corps et de la
musique, le plaisir forcené d'être ensemble.
Direction artistique : Florence Loison
En écriture partagée avec : Thierry Delhomme, Camille Tholliez, Damien Loison
Accompagnés en 2011 par : Jonas Byaruhanga, Hardo Ka, Jeanne Manscourt, Adrien Monteiro, Romain Tardy
Accompagnés en 2012 par : Bertrand Edet, Mathieu Joly, Denis Monjanel
Entrée Libre 

_______________________________________________________________ 

OCTOBRE

  

La Compagnie Blanche présente et partage son travail :

LES FLÈCHES DU PARTHE

  

  

Direction artistique : Anne RAINER et Régis NOËL - Musique : Mathias DELPLANQUE
Un projet au long cours, véritablement "transmédia" où la Danse fricote avec le Web, le Cinéma, le Théâtre, la Musique.
Un meurtre a eu lieu, peu à peu se dévoile une énigme labyrinthique, qui réunit témoins et protagonistes : un inspecteur, une jeune femme Rosae chahutée par les affres de l'adolescence, un couple étrange, ou encore Marc et Antonine, autre couple aux relations tumultueuses. Des personnages à découvrir et rencontrer sur le web, dans un film puis sur scène.
Ainsi, amours, meurtre, violences et réconciliations entre les hommes forment la toile de fond de cette aventure, qui se pose en miroir de nos propres failles. "Les Flèches du Parthe" interroge notre perception de l'image, les frontières entre le réel et le virtuel, et la pertinence de nos interprétations. Car, finalement, tels les Parthes, guerriers antiques qui se jouaient de leur ennemi en feintant la retraite pour mieux armer leurs arcs et arroser l'ennemi, cette intrigue nous réserve certainement quelques surprises... 

A suivre :
- en décembre : le film dans les halls de la Fabrique/Stéréolux et du TU
- 11 décembre : le spectacle, le dénouement de ce polar résolument moderne à la Fabrique/Stéréolux salle Maxi.
Au final, une création comme une flèche, cinglante, tirée par-dessus l'épaule, qui met en images, en sons, en mots et en danse. 

Au plaisir de vous y rencontrer et d’échanger lors d’un apéro convivial !
Infos : 02.40.41.65.67 

_____________________________________________________________ 

JUIN

Fric-Frac Society

Temps de rencontre et d’échange avec des artistes qui cherchent, créent et inventent.  

Le prochain Jeudi de la Fabrique se déroulera, le 21 juin 2012 à 16h15 à l'école Dervallières-Chézine.

  

De ce mot d’argot qui sonne comme le cliquetis d’un coffre qu’on ouvre, les musiciens du Fric-Frac Society en ont fait une devise musicale : entrer par effraction dans un style et le revisiter avec autant de tendresse que d’humour. Ils s'amusent ainsi à détourner aussi bien le Stride, le Charleston, la musique de cirque que ... le Kazatchok. Telle une formation début de siècle (oui, mais lequel ?!), le Fric-Frac Society se présente élégamment comme un orchestre miniature, un "jass-band" de poche interprétant une musique aux références multiples et colorées.
Après avoir travaillé cette année avec la classe de CM2 de François Jarny, la Cie Frasques souhaite poursuivre la saison prochaine un projet de création associant musique, danse et bande dessinée sur le quartier des Dervallières. Ce projet sera proposé aux enfants des écoles mais également à leurs parents et à toutes les personnes ayant envie de s'y impliquer. 

Héloïse Lefebvre, Violon // Olivier Thémines, Clarinettes // Guillaume Hazebrouck, Fender Rhodes // Matthieu Desbordes,  Batterie / Objets 

Au plaisir de vous y rencontrer et d’échanger lors d’un goûter convivial !   

  

Les Jeudi(s) de la Fabrique sont des moments d’ouverture des laboratoires artistiques. Vous pouvez y rencontrer les artistes, un jeudi par mois entre 18h et 19h, dans une des Fabrique(s).

  

Ces moments sont à l’initiative des structures permanentes et équipes artistiques en résidences à la Fabrique. Il s’agit le plus souvent de présentation d’étapes de travail et non de projets nécessairement aboutis. Les temps, les formes et les contenus artistiques varient en fonction des équipes artistiques, de leurs envies et de leurs besoins : répétition publique, présentation de l’activité d’une structure résidente, retour sur des ateliers, visite des lieux, etc. 

Ils s’adressent à tous et vous invitent, habitants des différents quartiers et curieux de Nantes ou d’ailleurs, à voir ce qui se passe à la Fabrique et comment les artistes travaillent. Les Jeudi(s) de la Fabrique proposent ainsi, à travers l’échange et la rencontre, de découvrir le processus créatif et l’expérimentation artistique. C’est aussi l’occasion pour les artistes de montrer leur travail, d’avoir un 1er regard du public et de présenter leurs projets à des professionnels. 

___________________________________________________________________ 

MAI

> Le dernier jeudi de la Fabrique a eu lieu le 24 mai à 18h dans le bureau de yolk à la Fabrique Dervallières

  

Sébastien Boisseau, musicien et co-fondateur du label Yolk, a présneté le Salon de Musique.
Ici pas de club de jazz, pas d’école de jazz, pas de radio jazz... Mais alors, le jazz a-t-il sa place dans le quartier des Dervallières ? Qui sont les jazzmen, quelle musique font-ils ? Comment opérer une rencontre avec un public, sans repères particuliers ? En faisant salon ! Quelque part entre le salon littéraire et la réunion tupperware, en investissant une pièce d'un appartement pour la transformer en salon de musique, le temps d'un concert. Faire salon, c'est partager un propos de qualité dans l'intimité d'un cercle choisi. Le principe est simple: un(e) résident(e) invite ses voisins, sa famille, ses amis lors un moment convivial d'hyper-proximité avec les artistes, pour écouter et échanger. Ce projet s'appuiera donc sur un travail de mise en relation avec des habitants volontaires dans le quartier. A l'occasion de ce Jeudi de la Fabrique, c'est le bureau de Yolk qui se transformera en salon de musique, et la contrebasse de Sébastien Boisseau dialoguera avec le saxophone de Matthieu Donarier. 

_____________________________________________________________________ 

AVRIL

Le 5 avril 2012 à 20h30, à la Fabrique Dervallières-Zola, dans le Cour.

  

Portraits d'entrepreneurs en Zone Active de Publication 

Depuis octobre, Fragil a ouvert sa rédaction aux jeunes des Dervallières et du Breil partis à la rencontre de l'entrepreneuriat autrement. En s'initiant aux méthodes journalistiques, ils ont découvert des réalités socio-économiques du quartier. Dix entrepreneurs se sont prêtés au jeu. De l’épique au surréalisme parfois, ils ont raconté leur aventure de l'entreprise. Invités par l'association Lolab, via son projet Z.A.P, les jeunes, accompagnés par Quentin Faucompré (dessinateur) et Wilfried Nail (créateur sonore),  ont laissé s’exprimer leur imaginaire pour donner à voir différemment leurs portraits : un travail sur la matière visuelle et sonore pour un nouveau média nécessaire à la création de liens sur le quartier et entre les quartiers.  

 ______________________________________________________________ 

MARS

Jeudi 15 mars 2012 à la Fabrique Dervallières-Zola, dans le Réfectoire.

La compagnie David Rolland Chorégraphies  a accueillie en résidence de création du 1er au 15 mars 2012, dans le cadre des Pépinières européennes pour jeunes artistes (M4m), la compagnie Else avec le projet Yeepee !!! 

  

Marianne Baillot (danseuse/chorégraphe) et Charlotte Plasse (chanteuse lyrique) s’associent cette année au compositeur Jean-Christophe Marti et à l’écrivain Céline Minard pour créer un spectacle pour la scène. Pour les Jeudi(s) de la Fabrique, elles ont partagé avec nous ce processus de travail. 

Interprétations libres de Stripsody (1966) de Cathy Berberian : partition musicale loufoque en forme de bande dessinée où le « tempo » des onomatopées s’emballe comme un cheval ; incarnations burlesques des Songes drolatiques de Pantagruel (1565), extrait d'une pièce burlesque où un Cyrano pète les plombs, lecture du texte inédit de Céline Minard. Autant de petites irruptions qu'elles montreront ensuite à Gonnesse lors de l'exposition de la Biennale d'art contemporain dont le titre est : "Drolatique". 

 ________________________________________________________________ 

FEVRIER

Jeudi 9 février de 18H à 19H, à la Fabrique Dervallières-Zola. 

Patrick Bernier et Olive Martin y ont présenté et partagé leur travail en cours. Ils sont en résidence longue de recherche et de création, dans le studio plastique de septembre 2011 à août 2012. 

Après leur performance Plaidoirie pour une jurisprudence qui prenait le droit comme matière, ils investissent et croisent pour ce nouveau projet le jeu d'échecs dit « féerique » et le tissage par bande originaire d'Afrique de l'ouest.Le projet part d’un grand-père métis, issu des traites négrières, ayant fait carrière comme de nombreux antillais dans l'administration coloniale française en Afrique.  

  

La pratique du jeu d'échecs puis celle du tissage sont la possibilité d'aborder la figure de l’Echiqueté, pris entre deux origines et à l'histoire intriquée et violente.     

Cette résidence prépare une exposition qui sera présentée à la Base d'Appui d'Entre-Deux à Nantes au mois de juin prochain. 

  

  

Logo Nantes