Retour sur "Le Muscle de Vivre" du Dernier Spectateur

28/03/2016

Le mercredi 23 mars à la Fabrique Dervallières, le Dernier Spectateur (association menant un travail sur l'écriture auprès des gens marginalisés par la culture) a présenté Le Muscle de Vivre, performance qui s’est construite avec des jeunes nantais du chantier école de Motiv’ Action. 

Sur la scène du réfectoire, ces jeunes ont mêlé écriture, théâtre, musique, chorégraphie et peinture afin d'interroger la notion d'identité, fil conducteur de la création. 

Afin de créer Le Muscle de Vivre, le Dernier Spectateur est parti des expériences de ces jeunes, de la manière dont ils perçoivent et fabriquent ce monde afin de créer quelque chose de nouveau, tout en les enracinant dans leurs propres expériences.
Le directeur artistique de l'association, Christopher Barnett poète et dramaturge, les a guidés dans des écritures où les souvenirs, les victoires, les défaites et les possibles sont autant de fragments de leur mémoire dans l’histoire de notre société. Ils parlent, ils s’adressent à nous comme une chronique, sans artifice, d’une jeunesse en colère, qui s’interroge, nous interpelle. 

Le Dernier Spectateur a également fait appel à Anne Rainer danseuse et chorégraphe, pour un travail sur l’expression corporelle, et Jean-Erns Marie-Louise, pour la partie théâtrale et la mise en espace de cette performance. Gaëtan Moreau, formateur et encadrant, au sein de la structure Motiv’ Action nous a beaucoup aidé dans le montage de ce projet aussi bien sur l’univers musical que l’encadrement du groupe. 

Le Dernier Spectateur a laissé champs libre à la créativité de ces jeunes afin qu'ils puissent écrire ensemble une oeuvre commune, et de laisser entendre ces voix présentes en eux. 

Ce projet a été mené grâce au fonds de dotation InPACT et le le soutien de la Ville de Nantes et de Motiv’ Action.  

Logo Nantes