En résidence actuellement...

16/01/2017

... à la Fabrique Dervallières-Zola : 

La compagnie  À la Tombée des Nues revient à la Fabrique Dervallières pour son projet Traité de femme, qui aborde quatre siècles d'éducation des jeunes filles, avec dérision et malice. En attendant de découvrir la première de Traité de femmele 24 janvier à la Salle Vasse, découvrez davantage ce projet à travers cette interview réalisée avec l'équipe

Delphine Manac'h est elle aussi de retour avec la compagnie Tilo & Co pour travailler sur leur projet LeKdo, dialogue entre 2 danseurs interprètes sur la vie à la Réunion de la chorégraphe. 

La compagnie La Réciproque, créée par Marie-Laure Crochant, investit le réfectoire de la Fabrique pour la création Le Parlement des invisibles

La compagnie Energumen investira elle aussi la salle miroir pour quelques jours de travail sur Argo, spectacle de clown. 

Puis Wilfried Thierry prendra sa place pour la création de [YTP] Souviens-toi, Internet, projet théâtral qui porte un regard sur le réseau Internet, raconte cet espace et ses formes. Il investira ensuite la Fabrique Chantenay et nous proposera de découvrir des extraits de ce projet le 26 janvier à 18h30 à l'occasion d'un Jeudi de la Fabrique

Enfin, la compagnie Zustopique, menée par Emmanuel Siret (metteur en scène et auteur), occupera l'espace du préau pour la construction des décors du projet Paradis, bordel ! qui interroge les notions de réussite et d'échec. 

  

... à la Fabrique Bellevue-Chantenay : 

Le collectif Allogène investit la grande scène de la Fabrique Chantenay pour travailler sur sa création Rhizomes, inspirée de Gilles Deleuze qui disait que chaque geste serait unique et ne pourrait être répliqué à l'identique. À cette thèse, le collectif Allogène répond par des voies sensibles et une proposition tantôt lancinante tantôt frénétique qui investit l'imaginaire du spectateur. À découvrir le lundi 23 janvier à 20h30 au TU-Nantes à l'occasion du festival Flash Danse. 

Logo Nantes